J’ai la tête remplie d’idées en lien avec Noël déjà!  Entre la préparation pour la conférence Glam et Organisée pour Noël et la frénésie qui débute dès qu’on change de page de calendrier pour le mois de novembre, c’est presque inévitable! Et vous, avez-vous également commencé à vous faire poser plein de questions de votre entourage?  Suggestions cadeaux!  Dates pour les réceptions du temps des Fêtes!  Quelle recette à faire pour tel événement!  Ho là!

Avant que la balle de neige de cette avalanche ne devienne trop grosse, voici quelques astuces pour vous assurer de ne pas arriver au 3 janvier la langue à terre!Un acronyme simple à mettre en pratique, POUF, et le tour est réglé!  Quatre étapes pour organiser un Noël à votre image, sans rancune

1 – P pour ‘Priorisez votre famille d’abord’

Je le sais, vous le savez.  Mais le mettez-vous en pratique? Un peu beaucoup comme la recommandation de faire des virements automatiques dans un compte d’épargne dès qu’on recoit notre chèque de paye, #PayYourselfFirst comme on dit, avant d’aller dépenser.  Pourquoi ne pas faire de même avec vos vacances du temps des Fêtes?

Avez-vous déjà eu une discussion de famille au sujet de leurs traditions et activités préférées?  On est souvent surpris d’apprendre ce qui est le plus important pour nos enfants et notre conjoint en lien avec Noël.  En leur demandant quelle est la tradition la plus importante pour chaque membre de la famille, et en réservant d’emblée une date sur le calendrier on s’assure de mettre une boule de ouate douillette autour de notre famille. N’oubliez pas de répondre vous aussi à la même question!  Qu’est-ce qui est le plus important pour vous à Noël?  Si vous attachiez un adjectif au temps des Fêtes pour représenter ce que vous souhaitez vivre, quel serait-il : joyeux, paisible, actif, familial?  Avec toutes ces réponses vous pourrez garnir (ou non!) votre calendrier en conséquence!

Chez nous ce sont la confection des biscuits, la marche dehors tard le soir tous en famille pour aller voir les décorations du quartier, et faire des forts au chalet des grands-parents qui ressortent comme des activités importantes pour nos enfants.  Ça remet les priorités aux bonnes places, non?  Et en plus, pas besoin de dire non à personne pour leur faire plaisir, il s’agit simplement de le mettre à l’horaire pour ne pas passer à côté.  Pour mon mari et moi à partir de cette année, ça représente de se réserver le 24 décembre pour notre famille de cinq, peu importe les autres demandes.  C’est bloqué à l’agenda et c’est la tradition qui nous nourrit et nous fait penser à ce qu’on veut bâtir.

C’est une belle façon d’assurer de ne pas arriver à la fin des vacances en réalisant qu’on a répondu aux besoins de tout le monde sauf des nôtres.

2 – O pour ‘Organisez les détails de votre Noël’

L’an passé j’ai développé une liste pour garder le suivi des les achats de cadeaux.  Pour rassembler à une seule place ce qui a été acheté pour chaque enfant, combien ça coûte (pour assouvir nos sentiments de culpabilité maternelle par rapport aux dépenses équitables!), où l’acheter si ce n’est pas fait et le plus important… où il a été caché!  Je distribuerai une nouvelle version à télécharger lors de la conférence ce jeudi soir!

Pensez aussi à créer votre propre système : un cartable pour rassembler cette liste parmi tant d’autres, vos recettes préférées de Noël, une pochette pour conserver les factures, une feuille globale de budget Noël pour suivre vos dépenses (vêtements, nourriture, décorations et tout ce que comporte Noël au-delà des cadeaux) et plein d’autres documents pertinents.  Pour le garder loin des yeux curieux utilisez un vieux cartable plate! Heh heh!

Avec ce système, plus question de laisser dérailler nos plans ni notre humeur à cause d’une facture perdue, une liste égarée.  On garde le tout central, nous (et notre conjoint) savons exactement où trouver l’information question de diminuer les erreurs de communication!  Si vous êtes plus techno, pourquoi ne pas tout rassembler sur un Board dans l’application Trello?  Vous pouvez même prendre des photos de vos factures pour les épingler à même les Cartes.

3 – U pour ‘Unissez vos forces’

Hé ho Superwoman!  C’est le temps d’accepter de l’aide!  On délègue.  Oui oui.  Ça ne sera pas fait exactement comme on l’imaginait?  En effet! Mais on aura le temps de vraiment apprécier la compagnie de ceux qu’on aime.  Et on aura aussi fait plaisir à quelqu’un qui nous offre généreusement son aide.  Rappelez-vous combien ça vous fait plaisir de contribuer à une soirée quand vous offrez votre aide.

Donc préparez une liste à proposer pour quand vous vous ferez offrir de l’aide.  On maîtrise habituellement assez bien la liste des choses à demander pour contribuer au repas (apporter du vin, une entrée, des bouchées, des biscuits de Noël) mais n’oublions pas les tâches à déléguer au-delà de celles-ci!

– Pendant la soirée (déléguez à votre beau-frère amateur de photographie de prendre des photos de la soirée pour immortaliser cette soirée alors que vous n’avez tout simplement pas le temps de le faire – ou autant de talent!, acceptez l’aide de votre belle-sœur pour servir et desservir et appréciez ainsi la possibilité de continuer vos conversations souvent trop brèves et normalement interrompues par les enfants, demandez au parrain de votre plus jeune de s’en occuper pendant que vous aurez les mains pleines)

–  Après la soirée (proposez d’emblée à des personnes qui aiment moins faire à manger de les réserver pour votre équipe vaisselle à la fin de la soirée)

Et, littéralement, écrivez une liste des petites choses à faire à la dernière minute pour ‘’dispatcher’’ allègrement juste avant de servir le repas.  Les trucs qu’on ne peut juste pas faire d’avance comme couper le pain baguette, sortir les fromages, couper la dinde (il y a toujours un expert qui aime prêter main forte, utilisez son expertise!) et qui forment le goulot d’étranglement juste avant de s’asseoir tous ensemble.  Quand les gens demandent quoi faire, vous pouvez tout simplement leur donner la liste pour qu’ils s’attaquent aux to-dos!

4 – F pour ‘Faites l’inventaire!’

Faites l’inventaire des différentes choses dont vous aurez besoin : emballage, décorations, cartes de Noël, timbres, napkins, chandelles, bref plein de choses qu’on a habituellement chez soi, SAUF quand on en a vraiment besoin, la veille de Noël!

Faites l’inventaire des demandes de vos enfants d’avance aussi – ça permet en plus d’intégrer au programme la rédaction de la fameuse lettre au Père Noël!  Quand on ne le prévoit pas assez d’avance et qu’on l’envoie trop tard au mois de décembre on reçoit une lettre du Père Noël en janvier qu’il envoit de sa destination soleil…  Oui, je le sait parce que je l’ai fait!  Hello culpabilité!  Elle est bien tricotée sa lettre, mais ça crie #FailParental!!  En plus en sachant d’avance ce qu’ils veulent on peut vraiment mieux magasiner les prix desdits jouets!

Voilà, POUF!, quelques principes à intégrer et votre Noël sera à votre image!  C’est comme ça qu’on bâtit des traditions mémorables dont on peut être fiers!

Pin It on Pinterest