Lorsque je fais du réseautage ou encore que je rencontre quelqu’un pour la première fois, ma profession suscite toujours des questions!  J’adore pouvoir échanger sur le sujet, et parler d’outils et de gadgets pour bien s’équiper mais généralement le plus important lorsqu’on s’organise ce n’est pas ce qu’on ajoute mais bien ce qu’on soustrait.  
Ce concept s’applique autant dans l’organisation de l’espace que dans l’organisation du temps.  Alors parlons des différentes façons sournoises que l’on peut se retrouver avec une vie trop remplie, bien malgré nous.

L’organisation du temps

Je suis privilégiée d’attirer des clients avec qui j’ai beaucoup d’affinités.  Je me reconnais dans les histoires derrière l’accumulation d’objets qui peuvent encombrer un espace parce que j’ai souvent eu de la difficulté à dire non par peur de déplaire.  Clairement je ne suis pas seule à avoir ce souci de ne pas vouloir blesser les gens.  Ça vous dit quelque chose?  Avoir de la difficulté à dire non à notre belle-mère qui nous offre un manteau de cuir qu’elle ne porte plus et qu’on sait pertinemment qu’on ne portera jamais, mais choisir de dire oui pour ne pas lui faire croire qu’on est ingrate ou qu’on n’aime tout simplement pas le manteau.  On accepte l’offre, on la remercie et on range le manteau que l’on reverra à chaque fois qu’on ouvre la garde-robe avec un sentiment de regret ou de culpabilité.  Ou encore la peur de refuser une invitation, quand on sait que notre fin de semaine est déjà assez remplie, pour ne pas être la seule personne absente d’un groupe dont on fait partie.  On accepte avec un pincement au cœur et on vit ensuite avec les conséquences : enfants fatigués, effet domino sur le reste de la semaine et déception envers nous-même de ne pas s’être écoutée.

Le défi est de maintenir l’équilibre entre honorer nos priorités personnelles et préserver nos relations avec les êtres chers qui nous entourent.  Encore faut-il bien connaître nos priorités personnelles et familiales.  Si vous souhaitez que votre demeure soit un cocon où vous aimez revenir à la fin de la journée et qui contient principalement des choses qui vous sont utiles, nécessaires ou que vous aimez, ça veut dire qu’il faudra être intentionnel dans le choix de chaque item que vous laissez entrer chez vous!

Trois astuces pour vous permettre de ne pas ‘’adopter’’ des items inutilement.  Utilisons ici l’exemple du manteau de votre belle-maman, mais ça s’applique tout autant à la chemise en vente qui vous appelle par votre prénom lors d’une séance de magasinage!

La clé de l'organisation? - FLO Organisation

1 – Achetez du temps

Lorsque quelqu’un vous propose de vous donner un item quelconque, n’ayez pas l’impression que vous devez vous commettre tout de suite. Avant, dans mon désir absolu de vouloir plaire, si je sentais que la personne souhaitait ardemment que j’accepte de prendre l’objet en question j’acceptais d’emblée de le prendre. Maintenant, je remercie la personne de penser à moi et je me permets de prends le temps de voir chez moi si j’en ai réellement besoin ou si l’objet servirait plus à quelqu’un d’autre. « Merci d’avoir pensé à moi, laisse-moi voir ce que j’ai chez moi et je te reviens vite pour te dire si je l’utiliserais ou si ce serait mieux de l’offrir à quelqu’un d’autre. »

Pour le cas du manteau, en achetant du temps, le fait d’avoir un peu de distance avec l’objet et avec la personne qui souhaite nous le donner nous permet aussi de nous séparer des sentiments qui appartiennent à l’autre : le regret d’avoir dépensé inutilement, par exemple, et le désir de voir qu’au moins il n’a pas été acheté en vain. On a assez de nos propres sentiments à gérer, on peut se permettre de ne pas en prendre encore plus sur les épaules, non?

La clé de l'organisation? - FLO Organisation

2 – Flip! Vous dites OUI à quoi?

Une fois rendue chez vous, et que vous constatez que vous avez suffisamment de manteaux ou que le manteau n’est pas votre style, votre petite voix vous rappellera peut-être que, même à ça, vous ne voulez pas décevoir en refusant le manteau. Et si vous choisissiez de modifier un peu votre petite voix en pensant à ce que vous accueillez plutôt que de penser à ce que vous refusez? Vous dites oui à quoi en refusant? À une garde-robe aérée qui a assez de place pour ranger les manteaux de vos invités. À l’accès aux manteaux que vous souhaitez vraiment porter. À ne pas revivre le sentiment de culpabilité à chaque fois que votre regard tombe sur le manteau…

La clé de l'organisation? - FLO Organisation

3 – Visualisez la maison dans l’état auquel vous aspirez

Même si vous n’êtes pas encore rendu au résultat final de la maison organisée de vos rêves, quand vous êtes confrontés à faire un choix de ce qui entre chez vous ou non, est-ce que l’objet en question se retrouverait dans votre maison idéale? Si c’est non, n’attendez pas d’avoir la maison organisée de vos rêves, en sélectionnant avec attention les choses que vous acceptez d’intégrer dans votre environnement vous vous rapprochez de votre objectif.

Lorsqu’on organise notre temps et notre espace on y parvient avec deux approches qui font équipe. Oui, on doit éventuellement tout réévaluer, à la méthode Marie Kondo par exemple, un item à la fois à se demander si l’item en question nous met en joie, si on l’utilise ou si on en a besoin. Mais aussi il faut colmater les fuites une fois les items existants triés, et s’assurer que les items soient filtrés ensuite pour ne pas défaire le travail que vous avez déjà fait!

Bonne organisation!

Pin It on Pinterest