Si vous avez lu le billet précédent vous savez maintenant que l’on constate que les enfants qui ont moins de jouets ont:

  • une meilleure concentration
  • une plus grande créativité
  • une meilleure motricité et
  • une qualité de jeu plus sophistiquée

Sachant que nos enfants bénéficient d’avoir moins de jouets, on cherchera probablement à mieux guider les gens de notre entourage qui veulent tant gâter nos petits mousses.  C’est un sujet  toutefois difficile à aborder qui mérite une réflexion afin de ne pas créer des conflits en essayant de se simplifier la vie. 

Nous avons vu quelles étapes mettre en pratique pour d’abord mieux contrôler nos propres habitudes et ainsi diminuer la quantité de jouets qui se retrouve sous nos toits.  Maintenant regardons comment

LES AUTRES

Pas évident de faire respecter nos choix plus minimalistes relativement aux jouets. C’est souvent une source de bonheur pour ceux qui nous entourent de gâter nos tous petits en leur offrant des jouets.  

Voici quelques bonnes pistes:

1 – Donner le plus de préavis possible

Pour se sortir du cycle (parfois infernal) des jouets!

En ayant des conversations le plus tôt possible pour faire part de votre position concernant les jouets, notre entourage a davantage de temps pour se faire à l’idée et ainsi respecter nos demandes que si on leur présente cette idée quelques semaines avant Noël.  Sachant que certaines personnes magasinent à l’avance et que l’achat de cadeaux leur procure un grand plaisir, le temps aide et permet possiblement une diminution plus graduelle des jouets dans la maison. 

En ayant une conversation calme, et en discutant des raisons qui nous motivent à diminuer la quantité de jouets, la discussion risque d’être moins émotive que l’approche d’aviser qu’à partir de maintenant nous n’accepterons plus les jouets.  Je suis très consciente que cette première étape risque d’être difficile pour certains, ayant nous-même fait face à une mini-révolte à la demande de réduire (et idéalement cesser d’acheter) les jouets qui faisaient du bruit il y a déjà quelques années!  Mais en le positionnant vers le bien-être de l’enfant plutôt que vers nos préférences de parents la requête risque de mieux passer 😉!

2 – Proposer des alternatives

Pour se sortir du cycle (parfois infernal) des jouets!

Rien ne bâtit les liens de connexion comme passer du temps ensemble.  On peut proposer à nos parents, frères et soeurs et autres gens de notre entourage d’offrir une activité en compagnie de notre enfant.  Une sortie au musée, à un spectacle ou au restaurant permet de passer du temps de qualité ensemble!

Pour les gens plus loin qui veulent absolument offrir un cadeau on peut proposer un fond d’études, ou un fond destiné à autre chose.  Le parrain et la marraine de notre plus jeune (qui a déjà accès à plusieurs jouets étant le troisième de famille) sont deux passionnés des voyages.  Ils ont décidé de créer un fonds de voyage pour qu’il puisse avoir un montant à ses 18 ans.

3 – Respecter les choix des autres tout en respectant les nôtres

Pour se sortir du cycle (parfois infernal) des jouets!

Il y aura toujours des gens qui ne comprendront pas nos choix. Par conséquent il faut avoir une certaine dose de lâcher-prise dans tout ce processus.  C’est presque garanti que quelqu’un ou plusieurs personnes continueront à acheter les gros jouets énormes qu’on ne sait jamais comment ni où les ranger.  Ils ont le choix de continuer d’offrir des jouets malgré notre philosophie et nos décisions par rapport à nos possessions.

Cela étant dit, et encore plus dans les cas où les enfants ne jouent tout simplement pas avec ces jouets, nous avons tout autant le choix de nous en départir.  Non pas pour prouver un point, mais tout simplement pour garder un environnement où il fait bon vivre, où chaque chose a sa place, où notre enfant peut se perdre dans son imaginaire et développer une meilleure concentration, une plus grande créativité et une meilleure motricité.

Prêt à commencer le tri pour le ménage du printemps?  Avez-vous besoin d’un coup de pouce ou de conseils concernant l’organisation de votre nid?  Vous avez aussi accès à mes services d’organisation professionnelle par consultation virtuelle.  Je regarde avec vous votre espace, et en discutant avec vous, je peux vous proposer des solutions qui répondent à vos besoins et à votre budget!  De cette façon vous pouvez obtenir la marche à suivre, les meilleures astuces d’organisation et accessoires à considérer au besoin et mettre le tout en application vous-même.  Contactez-moi pour plus d’information!

 

 

Pin It on Pinterest