Y a-t-il une plus grande source de culpabilité maternelle que l’archivage des souvenirs de nos enfants?  Si vous avez réussi à passer au travers de quelques mois ou même quelques années de maternité sans vous inquiéter sur la méthode à choisir pour préserver les souvenirs de vos enfants de façon optimale, je vous en prie, cliquez sur le X en haut de l’écran et passez à autre chose!  J’aimerais bien être épargnée de cette préoccupation qui m’habite depuis maintenant plus de 12 ans 😉!

Dans une publication précédente j’ai proposé des suggestions sur ce qu’on devrait garder parmi les nombreux trésors de nos enfants.  Aujourd’hui je vous suggère quelques solutions pour archiver les divers items sélectionnés, car malheureusement il n’existe pas qu’une seule solution pour archiver tous ces trésors!

1 – Les livres personnalisés

Pour les photos et plus petits items comme la première mèche de cheveux coupés, le bracelet d’hôpital : vivement le livre de bébé!  Cela dit, pour celles qui n’en sont pas encore rendues à l’achat du dit livre de bébé : visez la simplicité!!  Je vous confirme que les livres avec trop de pages font en sorte que le livre reste à moitié vide.  Je suis encore à la recherche de la mère qui a rempli toutes les pages de ses livres de bébé.

Conserver les souvenirs d'enfants - FLO Organisation

3 livres différents pour trois enfants, une belle façon d’éviter la comparaison (et de se sentir un peu moins coupable si certains livres ont eu plus d’attention que d’autres…)!

Pensez simple!

Pour ma part, si je veux être équitable envers mes trois enfants il me reste encore plusieurs pages à remplir dans le livre de mon aîné!  Eh oui, j’ai pris le congé de maternité le plus court avec mon aîné, donc certains to-do ont dû être mis de côté…  Alors je vous en prie, si vous êtes au début de votre parcours maternel, apprenez de mes erreurs et choisissez le livre de bébé le moins élaboré qui existe, vous me remercierez plus tard!

Conserver les souvenirs d'enfants - FLO Organisation

Une des plusieurs pages vides d’un livre acheté par une maman qui ne réalisait pas l’ampleur de la tâche… Moi! Pas évident de remplir ces pages 9 ans plus tard!

Rendus à l’école ou au CPE on gradue au livre de souvenirs d’école.  Encore une fois, on vise la simplicité.  Deux pages max, idéalement une seule page par année scolaire avec une pochette pour y inclure des trucs si vous le souhaitez.

J’ai trouvé ce livre qui répond complètement à mes critères: simple, court et ludique, sans compter qu’il n’est vraiment pas cher!  Je l’utilise pour ma deuxième et j’achèterai le même pour mon petit dernier, après m’être fait prendre par un livre trop élaboré pour mon plus vieux!

Les livres photos

Finalement, je vous encourage sincèrement à faire des livres photos, malgré le temps que ça prend.  Que vous les fassiez imprimer par Apple, Jean Coutu, Costco, Shutterfly et compagnie ou que vous assembliez des albums traditionnels avec les photos que vous faites développer, ce sont de véritables mines d’or pour les enfants.

J’ai un faible pour les livres imprimés, en partie à cause du fait qu’ils sont tellement beaux, prennent moins de place et qu’on peut y inclure des textes, des descriptions et plein d’autres choses!  J’en ai essayé plusieurs et pour l’instant ma compagnie fétiche est Shutterfly, la qualité des livres est formidable.

Conserver les souvenirs d'enfants - FLO Organisation

Quelques livres de photos que j’ai assemblés et commandés de chez la compagnie MyPublisher (qui n’existe plus) et Shutterfly.

2 – Les boîtes de trésors

Pour les items de taille standard j’encourage mes clients à commencer une boîte à document avec des chemises à crochets pour tous les enfants rassemblés, en identifiant les années de chaque enfant avec des onglets.  J’aime bien ce type d’onglet, car ils sont durables et permettent une couleur par enfant.

Au début, ainsi, on n’a qu’une boîte à gérer, et au fil du temps quand la boîte se remplit on migre à une boîte par enfant.  Le système de boîtes avec des chemises permet de vraiment bien trier et séparer les années et aussi de consulter le contenu avec facilité.  Je recommande une chemise par année scolaire.  Encore une fois, le P-Touch est un élément essentiel pour tout organiser!

Une note sur l’étiqueteuse…

Pendant qu’on est sur le sujet, si vous achetez une étiqueteuse autre que celle-ci assurez-vous de deux choses.  La première, que son clavier soit de type QWERTY plutôt qu’un clavier en ordre alphabétique.  Croyez-moi, c’est vraiment, vraiment plus rapide!  En deuxième lieu, choisissez en une qui peut utiliser un adaptateur, pour pouvoir vous brancher plutôt que d’utiliser uniquement les piles.  Celui recommandé plus haut accommode un adaptateur mais ne vient pas avec, l’adaptateur peut être commandé plus tard pour réduire la facture.

Conserver les souvenirs d'enfants - FLO Organisation

Tous les outils pour organiser les documents précieux!

Pour les trésors de plus grande taille, comme les grandes peintures, on peut rajouter une boîte peu profonde, comme celle-ci par exemple, qu’on glisse sous le lit.  On sépare les années avec un gros carton identifié.  Ces boîtes sont aussi fort utiles pour y ranger le toutou préféré, la doudou, le premier ensemble et les premières bottines.  Comme je recommande toujours par contre, pas d’œuvre d’art 3D, à moins d’être certains qu’on voudra le conserver à long terme!

3 – L’échelle de croissance

Qu’elle soit un cadre de porte utilisé pour tous les enfants de la famille ou une échelle de croissance dédiée, rien n’égale le petit rituel de voir combien notre enfant a grandi dans la dernière année.

Des échelles de toutes sortes!

De notre côté nos échelles de croissances ont été offertes comme cadeaux de naissance par nos amis, des décorations personnalisées avec leurs noms et des images significatives.  Elles sont toutes les trois uniques et très différentes les unes des autres.  Elles pourront même être utilisées pour les enfants de nos enfants en utilisant d’autres couleurs de Sharpie si nos enfants le souhaitent!

Conserver les souvenirs d'enfants - FLO Organisation

Deux de nos échelles personnalisées, basées sur la déco des chambres et sur les livres préférés de nos enfants… How to catch a star…

Soyez sélectif!

Le terme qui devrait vous guider dans toute cette aventure d’archivage?  Soyez SÉLECTIF!  Et gardez le processus le plus simple possible!  Il est essentiel d’avoir un processus en place qui requiert le moins de temps possible dans nos vies bien remplies!  Sinon on risque d’être plein d’entrain pendant les premières années et se sentir dépassé une fois les congés de maternité derrière nous!  Et ça nous ramène au point de départ avec la culpabilité maternelle d’avoir un enfant qui a un coffre aux trésors de souvenirs d’enfance plus garni que les autres!

Ma vision…

Pour conclure, ma vision est la suivante.  Quand on se projette une vingtaine d’années en avant, l’objectif est que chacun de mes enfants puisse partir avec deux boites : la boîte à document et la boîte peu profonde – qui rassembleront tous les items précieux de leur enfance qui leur seront significatifs….

En ayant fait la sélection des items avec soin graduellement, ils auront en main un trésor prêt à découvrir pour revivre des moments importants au lieu de creuser au travers de plusieurs boîtes pour y extraire quelques items.  Et maintenant, changeons de sujet pour ne pas trop penser au nid familial qui se videra plus vite qu’on pense!

Bon archivage familial et n’hésitez pas à partager vos outils s’ils n’ont pas été mentionnés dans ce billet – vive l’amélioration continue!

Pin It on Pinterest