Qui dit déménagement au Québec dit sprint collectif provincial jusqu’au 1er juillet!  Lors du dernier billet sur le sujet je vous ai créé une liste complète des to-dos à cocher avant le jour J. Dès les premières étapes je conseillais, entre autres, de réserver vos déménageurs et aussi de trier et d’épurer vos possessions.  

Ces deux tâches vont main dans la main, car il est évidemment judicieux d’éliminer le plus grand nombre de possessions non-utilisées, ou peu utilisées.   Vous pourrez ainsi:

  • Diminuer le temps nécessaire pour le déménagement et par conséquent le prix des déménageurs
  • Diminuer le temps pour emballer et mettre en boîte les items à déménager
  • Réduire le temps nécessaire pour vous installer dans votre nouveau chez-vous
  • Et créer plus d’espace libre dans votre demeure

Aujourd’hui j’aimerais vous guider dans ce processus d’épuration qui peut parfois nous faire sentir dépassé par son ampleur.  En commençant par le tri, prendre les décisions de choses dont on peut se départir deviennent plus simples. On constate plus facilement l’excédent, et on devient plus neutre face à nos possessions.

Trier – pour avoir une réelle idée de la quantité de choses qu’on possède

Lorsque nous sommes installés dans une maison ou un appartement depuis de nombreuses années, on ne «voit» pas la quantité de choses inutiles que l’on garde, notre oeil s’est habitué aux choses qui occupent notre espace et on ne se pose presque plus de questions sur l’utilité de les garder.

La méthode Marie Kondo : efficace pour les déménagements

Bien que je ne sois pas entièrement d’accord avec la méthode de Marie Kondo pour l’organisation au quotidien, dans le cas d’un déménagement sa méthode de rassembler tous les items du même type à la même place devient un exercice très pertinent.  

Rassembler par catégories

trier et épurer avant un déménagement

Elle recommande de commencer par les vêtements, les livres, la paperasse mais ensuite la catégorie Komono devient trop large pour permettre une structure avant de finir avec les objets sentimentaux.  Je recommande donc de vous créer vos propres catégories: articles de cuisine, jouets d’enfants, articles de sport, serviettes, draps, etc.

Constater l’excédent

On pourra ainsi constater qu’on possède trop de manteaux de printemps, plusieurs verres qui ne servent tout simplement pas, des livres qui nous ont été donnés mais que l’on n’a aucune intention de lire, 8 cuillers de bois pour la cuisine éparpillées dans les tiroirs, une mandoline et un spiraliseur qui ne servent tout simplement plus, et plein d’autres surprises!

Trier permettra de faire un constat du nombre d’items qui remplissent notre demeure afin de nous mener vers la deuxième étape: épurer et la facilitera.

Épurer – pour ne pas conserver des boîtes fermées des années après un déménagement

Si vous déménagez vers un espace plus petit il est évident qu’il faudra diminuer la quantité d’items chez soi, mais je vous invite à considérer cette étape même si vous déménagez vers une demeure plus grande.  

Pourquoi?  Au-delà des coûts et du temps épargnés, s’entourer de moins de superflu crée de l’espace pour ce qui est important pour nous et diminue le temps nécessaire à nettoyer la maison une fois installé chez soi.  Faire des pas en direction du minimalisme, sans pour autant devenir un puriste, permet de faire place à la créativité tout en diminuant notre stress.

Déménager = nouveau chapitre et départ à neuf

trier et épurer avant un déménagement

Un peu comme l’idée de limiter les jouets de nos enfants, les déménagements offrent l’opportunité de choisir combien d’espace on souhaite dédier à nos possessions.  Quand on s’y penche un peu, on réalise que la loi de Pareto règne souvent chez nous, toutes catégories confondues.  On porte souvent 20% des vêtements que l’on possède, 80% du temps. Des documents rangés dans notre filière, 80% d’entre eux ne seront plus jamais consultés.  Et si on saisissait cette opportunité pour se départir de l’excédent?

Les items à considérer

Les plus grands «coupables»/items gardés sans être utilisés selon mon expérience d’organisatrice résidentielle sont, dans aucun ordre d’importance :

  • L’équipement d’entraînement à la maison (tapis roulant, machine elliptique, etc)
  • Les petits électros ou accessoires de cuisine obscurs (spiraliseur, machine à pain, mandoline, etc)
  • Les chaussures (surtout les paires payées cher mais qui sont inconfortables!)
  • Les verres et les tasses (la quantité incroyable de verres, ou les verres qui doivent être lavés à la main et qui par conséquent ne sont jamais utilisés!)
  • Les magazines (non, vous n’irez pas les relire, ils vont rester dans les boîtes!)
  • Les draps et les serviettes
  • Les vêtements très chics
  • Les instruments de musique
  • Les livres de recettes
  • Les plats de plastique
  • Les fournitures de bricolage
  • Les chandelles, savons et petits échantillons (shampooing, crèmes, parfums)
  • Les cintres

Vous reconnaissez-vous?  C’est normal et il n’y a pas de honte à avoir.  La vie va vite, et sans un événement important comme un déménagement pour faire l’inventaire de nos possessions, on peut accumuler beaucoup sans s’en rendre compte!

Pour vous assurer de faire les bons choix quand vous épurez, je vous invite à revisiter les trois questions fondamentales de l’organisation.  Si vous répondez non aux trois questions vous pouvez donner, vendre, recycler ou jeter.

Est-ce que j’en ai besoin?

Est-ce que je l’utilise? (L’avez-vous utilisé au moins une fois dans la dernière année?)

Est-ce que je l’aime?  Est-ce que je l’adore?

Aider les enfants à désencombrer - FLO Organisation

Voilà!  Vous avez maintenant une seconde partie du plan pour réussir votre déménagement dans la plus grande sérénité possible!  

Si vous avez besoin d’un coup de main, n’hésitez pas à faire appel à mes services!  Une consultation par vidéo-conférence pourra vous aider à vous sentir beaucoup plus en contrôle de la situation et baissera votre niveau de stress!

Pin It on Pinterest